AESH : balivernes gouvernementales

Publié le par CGT Educ'action des Yvelines

AESH : balivernes gouvernementales

Blanquer a essayé d’embobiner les député·es mais les AESH ne sont pas dupes. Ils·elles savent que leur carrière inexistante n’est que précarité à vie. La persistance du ministre à vouloir vendre un projet de loi basé sur une gestion budgétaire au détriment de l’humain assoit le ridicule de sa fonction et le mépris pour ce personnel consciencieux et au cœur de l’école inclusive. Les AESH connaissent leur valeur, leur travail et peuvent s’honorer d’une lucidité visiblement absente du ministère.

Leur avenir leur appartient par un combat sans relâche, par un positionnement clair pour être enfin reconnu·es aux yeux de toutes et de tous. Loi ou pas loi, balivernes ou boniments, les mobilisations des AESH ne cesseront pas.

Retrouvez en pièce jointe le communiqué de la CGT Éduc'Action.

Publié dans AESH

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article