Intensifions la lutte: la grève des examens

Publié le par CGT Educ'action des Yvelines

Intensifions la lutte: la grève des examens
       Au moment où les mobilisations apparaissent dans tout le département (Les Mureaux, Trappes, Sartrouville...) et que les initiatives collectives (rassemblement, manifestation, occupation, blocage...) ou individuelles (20/20, boycott de Parcoursup...) se multiplient, nous appelons l'ensemble de nos camarades à intensifier le rapport de force afin d'obtenir le retrait des réformes iniques de M. Blanquer, en organisant la grève des examens. Cette proposition, présentée le 1er février dernier, lors de notre CSD, a été adoptée à l'unanimité.
 
- En quoi cela consiste?
 
C'est le refus de surveiller et/ou de corriger les épreuves finales des examens nationaux (baccalauréat général/ technologique/professionnel, Brevet, BEP...)
 
- Que risque-t-on?
 
La perte d'1/30ème du traitement par jour de surveillance et/ou de correction non fait car c'est considéré comme un jour de grève. Il n'y a pas d'autres sanctions possibles puisqu'un préavis de grève a été déposé par la CGT éduc'action 78 du lundi 6 mai au vendredi 5 juillet au rectorat et à tous les établissements du second degré.
 
 
- Pourquoi ce mode d'action?
 
La grève des examens est une démonstration de notre refus sans ambiguïté des "réformes" Blanquer qui vont détruire à court et à moyen terme le service public d'éducation. En refusant de prendre en compte notre parole, le ministre et son gouvernement obèrent gravement l'avenir de nos élèves.
 
        N'hésitez pas à faire circuler cette information pour qu'aucun collègue en situation de surveiller ou de corriger les épreuves n'ignore qu'il a un moyen de faire entendre son opposition à ces "réformes" destructrices.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article